Disparition de notre bien aimé Bruno RIVART

C’est un message que nous redoutions d’écrire depuis quelques temps. C’est avec beaucoup de chagrin que nous avons appris la mauvaise nouvelle : Bruno RIVART nous a quittés ce vendredi soir, après des mois de lutte contre la maladie. Il est parti paisiblement, entouré de ses proches.


Bruno fut l’un des bâtisseurs du club tel qu’on le connaît aujourd’hui. Arrivé dans l’année ingrate de 2016, l’équipe première descendit de la LF2 à la NF1. Qu’à cela ne tienne. Le Président, accompagné d’Agnès Denys et du comité, remirent les choses d’équerre en faisant arriver de nouvelles têtes dans le club, dont Mickaël Petipa. Un an plus tard, l’ASA Basket retrouvait déjà la Ligue 2 féminine. Elle ne pas l’a plus quittée depuis.


Sa gouaille légendaire, sa bonhomie, sa bienveillance, tous se souviennent de Bruno comme un homme entier et investi pleinement au service de l’ASA Basket. On ne compte plus les déplacements effectués en bus à l’autre bout de la France, à Pau-Orthez en play-offs de NF1, à la Tronche-Meylan, à l’Accor Arena de Bercy, pour supporter notre équipe « fanion » comme il aimait l’appeler. Bruno ne comptait pas ses heures pour l’ASA. Il en était le premier supporter.


Le club tient à présenter ses plus sincères condoléances à Véronique, sa femme, à Simon et Cécile, ses enfants, qui l’ont accompagné jusqu’à ces derniers instants, à ses amis, à ses proches. Nous communiquerons le faire part très prochainement.


Bruno avait un rêve : voir, un jour, le club de l’ASA Basket accéder à l’étage supérieur du basket féminin : La Ligue. À nous, toutes et tous, chacun dans notre rôle, de créer les conditions pour que de là-haut, Bruno puisse voir ce rêve se réaliser. Il le mériterait.